Associations

Oct 18, 2021, 3:34
Event Confederation : « Continuez à soutenir notre secteur cet automne »

Event Confederation : « Continuez à soutenir notre secteur cet automne »

15 septembre 2021

Event Confederation appelle les différents gouvernements de ce pays à continuer de soutenir le secteur malgré le redémarrage cet automne. Depuis le 1er septembre, le secteur événementiel peut redémarrer, utilisant souvent le CST (Covid Safe Ticket), soulagement après 18 mois de fermeture obligatoire. Mais cette reprise d’activités devra être davantage soutenue par un certain nombre de mesures économiques. De nombreuses entreprises événementielles ne seront pas encore économiquement rentable pendant plusieurs mois en raison de leur caractère saisonnier.

Prenons en exemple certains de nos festivals, de renommée mondiale, a qui ont dû annuler une 2ème année consécutive, et ne pourra s'organiser qu'à partir de l'été 2022. La structure pyramidale du secteur événementiel constitue une véritable chaîne de valeur de fournisseurs qui contribuent par leur expertise à la réussite de l'événement. Il est donc nécessaire de protéger cette chaîne et de prolonger un certain nombre de mesures économiques existantes pour le secteur au sens large au moins jusqu'à la fin de l'année.

« Certaines entreprises reprennent progressivement le travail, en partie grâce au CST, mais chaque évènement prend plusieurs semaines voire mois à s’organiser ce qui signifie que, de nombreux fournisseurs seront encore au chômage d'ici la fin de l’année, ils continueront donc a avoir besoin d’aides. » déclare Vinciane Morel – Présidente de Event Confederation.

La crise est également loin d'être terminée pour Jan Van Esbroeck, PDG du Groupe Sportpaleis. « Le système de chômage temporaire actuel s'est avéré être la bouée de sauvetage d'une grande partie de notre secteur, y compris notre entreprise. Sa flexibilité est adaptée à nos activités : notre secteur est difficilement prévisible en termes de personnel. Une interruption du système chômage temporaire est une menace énorme pour de nombreuses organisations du secteur événementiel et la proposition de basculer vers le système de chômage économique est inutile. Il s'adresse principalement aux entreprises traditionnelles en situation de chômage structurel. Par exemple, pour pouvoir profiter de ce chômage économique à partir du 1er octobre, il faudrait remplir toutes les formalités de candidature avant le 9 septembre. Trois semaines à l'avance, c'est une éternité dans l'événementiel. La rigidité du système de chômage économique est inconciliable avec notre modèle de travail. »

En collaboration avec la Event Confederation Deloitte a fait une mise à jours de son étude d'impact qui met au clair ce qui est toujours nécessaire en tant qu'aide pour que le secteur de l'événementiel puisse survivre la crise. Voici les conclusions :

Depuis mars 2020, l'industrie de l'événementiel est fort touchée par les mesures de sécurité et de distanciation sociale imposées par les gouvernements en réponse à la pandémie de COVID 19. La Confédération Events apprécie les efforts des gouvernements pour soutenir le secteur et a également été proactive dans le développement du CERM, du CIRM et du CST. Les mesures mises en place et les politiques poursuivies ont permis à la plupart de nos organisations de surmonter les premières vagues de la période de confinement.

Quoi qu'il en soit, avec le deuxième et troisième vague du coronavirus, le secteur est toujours aux prises avec une lente relance. En raison d'une éventuelle quatrième vague cette année et de l'évolution incertaine du virus et de ses variantes, le secteur de l'événementiel ne pourra pas se rétablir complètement et reprendre ses activités avant le début de 2022. De plus, le secteur de l'événementiel est toujours confronté à une baisse drastique des revenus en 2020 et 2021, et plus de la moitié des entreprises interrogées déclarent toujours une perte de revenus attendue de plus de 50% en 2021 par rapport aux niveaux d'avant COVID-19 en 2019. Le fait que le secteur recherche des possibilités innovantes pour continuer à organiser des événements via des possibilités en ligne ou hybrides, la mesure de fréquentation maximale et la capacité de test requise rendent économiquement impossible un fonctionnement à pleine capacité. La viabilité économique n'est garantie que lorsque les événements peuvent à nouveau être organisés à pleine capacité.

Dans ce contexte, la poursuite des mesures de soutien est nécessaire pour aider le secteur à survivre à cette pandémie. L'expansion des mesures de soutien est centrée sur la flexibilité de la main-d'oeuvre, les solutions de pénurie de trésorerie et les incitations à l'événementiel. Après un questionnaire à l'échelle de l'industrie et des entretiens d'experts avec des capitaines d'industrie, les mesures de soutien les plus percutantes pour le secteur de l'événementiel ont été identifiées comme suit :

  1. Chômage temporaire dû au COVID 19
  2. Le mécanisme de protection flamand
  3. Prime de globalisation
  4. La réduction de TVA jusqu'à 6% pour les prestations de restauration et fournitures événementielles !
  5. Déductibilité à 100 % des frais de réception
  6. Le droit passerelle

Ces 6 mesures se sont avérées avoir un impact lors des dernières périodes COVID 19 et ont permis à la majorité des organisations événementielles de survivre à la première période. Cependant, les différentes vagues de coronavirus n'offrent toujours pas de perspective claire pour la suite de 2021. Le secteur demande donc que ces mesures soient prolongées au moins jusqu'à fin 2021 ou plus en cas de 4ème vague. Ceci avec une révision de ses termes et conditions.

Les extensions des mesures de soutien actuelles sont le minimum nécessaire pour garantir que les entreprises actives dans le secteur événementiel qui étaient financièrement stables avant COVID 19, puissent poursuivre leurs activités à l'avenir et continuer à apporter une contribution significative au bien-être économique et social du pays.

Vous pouvez consulter la présentation complète ici : https://bit.ly/3lg8bIe.

Plus de Event Confederation :