Sites fixes et éphémères

Jun 6, 2020, 14:26
Easyfairs met ses halls d’exposition de Namur, Gand, Anvers et Malines à la disposition des autorités

Easyfairs met ses halls d’exposition de Namur, Gand, Anvers et Malines à la disposition des autorités

18 mars 2020

Easyfairs, société belge organisatrice de plus de 200 foires, événements et salons dans 14 pays et exploitante de 10 halls d’exposition en Belgique, aux Pays-Bas et en Suède, a décidé de participer activement à la lutte contre le coronavirus en mettant ses halls à la disposition des autorités locales et nationales impliquées dans la lutte contre la propagation du Covid-19.

L’ évolution du Covid-19 et l’accélération des mesures prises par les autorités afin de limiter sa propagation ont un impact considérable, direct ou indirect, pour l’ensemble de la population et des secteurs économiques. Le domaine des foires, et salons est spécifiquement concerné puisque les événements planifiés dans les semaines à venir sont suspendus dans la plupart des pays.

Easyfairs, qui organise plus de 200 événements dans le monde, est également propriétaire ou exploitante de 10 halls d’exposition en Europe. Dans le contexte actuel, ceux-ci sont logiquement inoccupés. Soucieuse de participer à la mobilisation collective contre le coronavirus, la société a proposé aux autorités belges, néerlandaises et suédoises de disposer gracieusement de ses halls en fonction de leurs besoins. Il s’agit de Namur Expo (Namur), Flanders Expo (Gand), Antwerp Expo (Anvers) et Nekkerhall Brussels North (Malines) en Belgique, des halls de Hardenberg, Gorinchem aux Pays-Bas ainsi que de Kistamässan (Stockholm), Malmömässan (Malmö) et Abymässan (Gothenburg) en Suède.

Eric Everard, CEO et fondateur d’Easyfairs, explique : " Nous sommes impressionnés et touchés par l’engagement inconditionnel et généralisé des autorités et des services de soins de santé de par le monde. A notre échelle, il nous a semblé naturel de participer à l’effort collectif pour lutter contre le coronavirus et soulager, autant que faire se peut, ceux qui en sont directement affectés. Nos halls d’exposition peuvent accueillir des centres de soins provisoires, des zones d’accueil et de tri des malades, des espaces de stockage de matériel médical, etc. Les autorités contactées nous ont fait part de leur intérêt pour cette proposition qu’il ne manqueront pas de mettre en œuvre, le cas échéant. "

Plus de Easyfairs :

Easyfairs