Sites fixes et éphémères

Jul 5, 2020, 6:56
125.000 examens seront organisés dans les divers lieux événementiels d’Easyfairs

125.000 examens seront organisés dans les divers lieux événementiels d’Easyfairs

26 mai 2020

Les examens approchent pour les étudiants des universités et des hautes écoles. De nombreux établissements scolaires ne disposent toutefois pas de l’espace nécessaire pour garantir le respect des règles de distanciation sociale pendant les examens en présentiel : les étudiants doivent, en effet, laisser au moins 1,5 m et une rangée entre eux. L’UGent, la Hogeschool Gent, l’Université d’Anvers, la Police Fédérale et l’Agentschap Natuur en Bos ont donc décidé d’organiser, dès cette semaine, des examens dans les divers lieux événementiels d’Easyfairs.

À partir du 25 mai, la Hogeschool Gent ouvrira les hostilités au palais 8 de Flanders Expo (10 000 m²). Pas moins de 20 000 examens seront organisés sur une période de 17 jours, en 3 sessions par jour. À partir du 1er juin, ce sera au tour des étudiants de l’UGent, avec 87 000 examens répartis sur une période de 27 jours dans 4 palais différents (surface totale : 16 000 m²), également en 3 sessions par jour. Le 13 juin, 420 personnes viendront passer leur examen de chasse dans une salle de 4 000 m². À partir du 1er juin, l’université d’Anvers organisera plus de 18 000 examens sur une période de 24 jours dans les palais 4 et 5 d’Antwerp Expo (8 000 m²) tandis que 250 candidats à la fonction d’agent de police passeront leur examen à Namur Expo (2 000 m²).

Pour que les examens se passent dans le calme et en toute sécurité, Flanders Expo a été converti en un centre d’examen sûr : 4 500 tables et chaises ont été installées, avec 1,5 m entre elles.

Voici un aperçu des mesures prises :
- un plan de dispersion censé garantir que les étudiants qui viennent à vélo, en voiture ou en tram ne se croisent pas : 8 km de barrières Nadar sont prévus ;
- un plan de signalisation et de communication adapté afin que chacun arrive facilement à destination ;
- le fonctionnement en 3 sessions par jour, pour limiter le nombre d’étudiants par session ;
- palais 1 : normalement utilisé pour les événements de masse, il servira d’espace couvert de contrôle des foules, d’où les étudiants seront envoyés dans les différents palais latéraux ;
- palais 8 : d’une seule entrée habituellement, il passe à 11 accès différents et a été scindé en 11 zones où se dérouleront les examens ;
- le déploiement de stewards de distanciation sociale qui veilleront au respect de la norme du mètre et demi ;
- des dizaines de litres de désinfectant ;
- un nettoyage intermédiaire des blocs sanitaires et des zones d’entrée ;
- une désinfection en profondeur de toutes les surfaces par une entreprise spécialisée entre les différentes sessions d’examen.

Le même genre de plan de sécurité sera mis en œuvre sur les sites de Namur et Anvers.

Alain D’Haese, COO Easyfairs Belgique : " Nous sommes ravis que l’organisation des examens nous permette de rouvrir progressivement les portes de Flanders Expo, Antwerp Expo et Namur Expo. En tant qu’organisateur d’événements, nous avons bien sûr été durement touchés par la crise du coronavirus. Nous avons été les premiers à fermer et nous ferons probablement partie des dernières entreprises à pouvoir rouvrir. Si ce genre de projet est le bienvenu, il ne s’agit malgré tout que d’une goutte d’eau dans l’océan. Nous espérons avant tout que le gouvernement fixera bientôt un cadre très clair pour la reprise des événements. Quelque 80 % des événements annulés depuis la mi-mars ont été reportés à l’automne ou au printemps prochain. Nous n’attendons plus que le feu vert du Conseil national de Sécurité pour pouvoir reprendre nos activités dans le respect de conditions de sécurité strictes. "

Plus de Easyfairs :

Easyfairs