Audiovisuel

Oct 18, 2021, 3:53
"Un outil qui simplifie notre travail et qui génère plus de business"

"Un outil qui simplifie notre travail et qui génère plus de business"

27 juillet 2021

Après plus d'un an dans l'entrepôt, le matériel des fournisseurs audiovisuels européens recommence peu à peu à être utilisé plus souvent. Il faudra cependant encore du temps avant que ce secteur ne soit complètement remis sur pied. AV-KLOUD veut donner un coup de pouce au secteur audiovisuel. Cette toute nouvelle plateforme – qui s'inspire notamment d'Uber, TripAdvisor et Booking.com – veut aider les fournisseurs audiovisuels à partager plus facilement leur matériel et à déployer celui-ci d’une manière plus efficiente. Jo Van den Wijngaerde, le père spirituel de cette initiative, nous explique.

Jo Van den Wijngaerde est un professionnel qui peut se targuer de pratiquement 25 années d'expérience au niveau des productions audiovisuelles, et ce dans toute l'Europe. "Au début de cette carrière, Internet était pratiquement inexistant. Lorsque nous devions effectuer une mission à l'étranger depuis la Belgique, nous devions tout préparer dans les moindres détails. Oublier quelque chose aurait été fatal. Lorsqu’on tombait à court de tel ou tel matériel, il était presque impossible d’encore en trouver sur place. Les temps changent évidemment et, grâce à Google, vous pouvez également essayer de trouver tel ou tel matériel au niveau local. Mais il reste encore et toujours de nombreuses incertitudes. Car ce n'est pas parce que vous atterrissez sur un chouette site Internet qu’il s’agit d’un partenaire fiable."

Coûts de transport élevés

Au fil des ans, les raisons de travailler avec des fournisseurs locaux se sont toutefois multipliées. "Avant, tout le matériel de qualité était concentré ici, dans la zone Benelux-Allemagne-France. Désormais, les grandes marques sont présentes aux quatre coins de l'Europe. Il est donc illogique de transporter son propre matériel à travers l'Europe en camion, alors que le même matériel est également disponible sur place. De plus, depuis la crise bancaire de 2008, les budgets sont davantage mis sous pression et les gens n'acceptent plus qu'on leur facture des coûts pour la période où le matériel est sur la route. Il faut donc être plus créatif."

Une plateforme en ligne comme solution

Ces grands déplacements de matériel à travers l'Europe ne sont plus justifiables, du point de vue tant économique qu’écologique. "C'est ainsi que nous avons eu l'idée de développer une sorte de combinaison de Google, Uber, TripAdvisor et Booking.com pour faciliter la vie des fournisseurs audiovisuels. D'une part pour les productions lointaines mais aussi, d'autre part, pour solutionner les pénuries locales. Les fournisseurs disposant du matériel que vous recherchez sont peut-être situés tout près de chez vous. Il y a trois ans, j'ai trouvé à Prague les bonnes personnes disposant des bonnes connaissances informatiques pour réaliser ce projet. Après plus d'un an de programmation, nous étions prêts à effectuer un bêta-test au début 2020, mais la crise du corona a sévi et le lancement a été reporté. Entre-temps, nous avons continué de tout perfectionner et peaufiner, et tout est maintenant prêt à être lancé sur le marché. Cet outil pourrait s’avérer utile pour relancer notre secteur."

“AV-KLOUD est un outil permettant de mettre en contact les entreprises, de relier les demandes et offres de matériel, et d'éviter les transports et les coûts inutiles.”

Comment fonctionne-t-il?

AV-KLOUD est une plateforme sur laquelle les entreprises du secteur audiovisuel peuvent s'inscrire pour placer ou recevoir des demandes mutuelles de matériel. "Lorsque vous allez faire un événement avec un client en Espagne, par exemple, vous pouvez soit partir de Belgique avec six remorques de matériel, soit vous mettre en quête d’entreprises de location audiovisuelle locales. Vous indiquez ensuite dans la plateforme les dates de votre production et le matériel dont vous avez besoin. Les entreprises situées à proximité de l'événement recevront alors une notification de votre demande et pourront ensuite faire une offre pour l'ensemble du projet ou partie de celui-ci. Si, auparavant, il fallait téléphoner et envoyer des courriels à gauche et à droite pendant des heures pour trouver tel ou tel matériel, il suffit désormais de placer votre demande sur la plateforme, et quelques heures plus tard, vous pourrez consulter les disponibilités. Vous pourrez ensuite faire votre choix sur la base du prix proposé ou de la notation de l'entreprise proposant le matériel. Parce que, à l’instar de TripAdvisor et Booking.com, nous fonctionnons également avec un système de notation. Et ce, tant pour la partie qui propose du matériel (le matériel a-t-il été livré en ordre, à temps, etc.) que pour la partie demanderesse (dans quel état le matériel a-t-il été rendu, le démontage a-t-il été terminé à temps)."

Fonctionnalités étendues

Outre le système de notation, AV-KLOUD comporte encore de nombreuses autres fonctionnalités visant à faciliter la location mutuelle entre les sociétés audiovisuelles. "Lorsque les techniciens sont sur place, ils voient dans leur application quel matériel ils peuvent escompter et par quelles parties celui-ci sera livré. Il existe également un système très simple pour vérifier et compter le matériel. En cas de problème, vous pouvez prendre une photo et l'envoyer via la plateforme. À terme, il sera également possible de fonctionner avec des paiements en séquestre, ce qui offrira une sécurité supplémentaire lorsque les deux parties ne se connaissent pas encore. Et pour les demandes de dernière minute, la plateforme propose même une option ‘demande d'urgence’, ce qui signifie que votre demande sera traitée en urgence."

Élargir la communauté

Tout acteur du secteur audiovisuel peut s'inscrire sur la plateforme AV-KLOUD. "Pour le moment, c'est même gratuit, pour aider le secteur à se relancer. À terme, ce système évoluera vers un système de jetons. Mais plus nous pourrons générer de trafic, plus la plateforme pourra fonctionner à moindre coût, car nous pourrons alors compter sur le soutien des fabricants. Le défi consiste donc à élargir notre communauté le plus rapidement possible. Cela permettra de créer une pollinisation croisée entre les parties qui recherchent du matériel et celles qui en proposent. Mais cela ne pourra fonctionner que si suffisamment d'entreprises y adhèrent dans tous les pays européens."

Une plateforme indépendante pour l'ensemble du secteur

AV-KLOUD est une initiative indépendante, distincte de tout fournisseur audiovisuel individuel. "L'idée consiste à permettre aux entreprises et à notre secteur en général de travailler de manière plus efficiente. Si je dois transporter mon matériel depuis la Belgique jusqu’en Espagne et que je ne peux facturer celui-ci que pour trois jours, je perdrai donc 14 jours. Si je peux le louer en Espagne auprès d'un partenaire fiable pour les trois jours où j'en aurai besoin, j'aurai la possibilité d’également proposer mon matériel en Belgique pendant ces 14 jours. AV-KLOUD est donc un outil permettant de mettre en contact les entreprises – au niveau international, mais aussi dans notre pays –, de relier les demandes et offres de matériel, et d'éviter les transports et les coûts inutiles. Cette plateforme est appelée à faciliter le travail dans notre secteur et à générer davantage de business, afin de profiter à tous", conclut Jo Van den Wijngaerde.