Event management

Jan 26, 2021, 18:31
Chronique: “Refuser l’immobilisme”

Chronique: “Refuser l’immobilisme”

17 novembre 2020

Le coronavirus nous impacte tous. Toutes nos pensées vont au secteur des soins de santé. Respect à toutes ces personnes qui donnent le meilleur d’elles-mêmes, jour après jour. Qui se battent avec courage et passion – et bien souvent avec la force du désespoir – contre ce virus. Ces personnes sont aujourd'hui notre priorité. Comment les soutenir ? En restant tous chez nous et en respectant les mesures. Mais il faut aussi penser à l’après, quand la vie reprendra son cours. Comment allons-nous nous y prendre ? Le point de vue de Katrien Vermeire, fondatrice de #SoundOfSilence…

“Le secteur des soins mérite notre soutien inconditionnel. Mais une fois la pandémie sous contrôle, la vie reprendra son cours et nous aurons besoin d’un tout autre type de soutien. Nous aurons besoin de perspectives. Il y a aujourd’hui des gens et des entreprises en parfaite santé qui souffrent. Qui se sont mis en retrait sans broncher pour le bien de la société durant cette année particulière. Qui prendra soin d’eux dans l’après-corona ?”

“Je suis la fondatrice du mouvement #SoundOfSilence, vous aurez évidemment compris que je parle de mon bien-aimé secteur événementiel. Là aussi, vous avez des gens qui œuvrent chaque jour avec la même passion qui anime les acteurs des soins de santé. Chaque jour, ils s’efforcent d’aller de l’avant. Car nous aussi, nous sommes fermement convaincus que continuer à avancer, ne pas renoncer est la seule façon de s’en sortir.”

“Mais ça devient difficile. Nous n’avons aucune perspective à long terme. Et tout comme le secteur de la santé, nous faisons avec les moyens du bord. Nous nous battons pour un avenir avec des événement sûrs et responsables. Nous essayons de nous réinventer, dans un secteur qui est complètement cadenassé. Nous essayons de négocier, avec des banques qui ne croient plus en nous. Nous essayons de motiver nos collaborateurs, en gardant un œil optimiste sur l’avenir.”

“La vérité, c’est que nous, et de nombreuses autres PME, restons les mains vides, sans aucune perspective de la part des politiques. Souvent, ils n’ont même aucune idée de ce que traversent les entreprises du secteur événementiel, ou d’autres secteurs. Ni quelles sont les mesures nécessaires pour rester debout. Pas seulement pendant la crise sanitaire, mais aussi et surtout après.”

“Laissez-moi vous dire une chose : cela fait vingt ans qu’avec notre entreprise John & Jane, nous travaillons dur dans notre domaine d’expertise, pour proposer un service de qualité et nous développer. C’est notre bébé, notre vie, notre pension, notre passion. Et nous ne sommes pas les seuls. Beaucoup d’entrepreneurs perdent peu à peu courage. Ce manque de clarté et d’honnêteté nous pèse. Et à nos collaborateurs aussi. Cela exige énormément de nous mentalement, émotionnellement, physiquement et financièrement.”

“Depuis neuf mois déjà, j’appelle nos politiques à mettre en place un cadre légal pour soutenir les entreprises à long terme. Un cadre pour garder les gens actifs et les motiver. Aujourd’hui, je réitère cet appel. Tant pour le secteur événementiel que pour toutes les autres PME et surtout pour le secteur de la santé : donnez-nous des perspectives. Pensez à nous, aidez-nous. Donnez-nous la vision que nous méritons.”

Katrien Vermeire
Managing Partner John&Jane
Fondatrice #SoundOfSilence