Event management

Jun 6, 2020, 13:28
Premières aides publiques en faveur de l'événementiel (en Wallonie du moins)

Premières aides publiques en faveur de l'événementiel (en Wallonie du moins)

27 mars 2020

Ce matin, les pouvoirs publics wallons ont annoncé l'élargissement des indemnisations aux entreprises et indépendants de certains secteurs d'activité, dont (une partie de) l'événementiel. Le Gouvernement de Wallonie offre ainsi une réponse aux demandes des quatre fédérations sectorielles réunies au sein de la Corona Event Sector Taskforce.

Les demandes du secteur événementiel ne sont pas restées lettre morte au Sud du pays. Notamment sensibilisé par les 4 fédérations réunies au sein de la Corona Event Sector Taskforce (cf. infra), le Ministre de l'Economie du Gouvernement wallon Willy Borsus a annoncé la mise en place d'une nouvelle série d'aides concrètes.

"Le Gouvernement de Wallonie a décidé de constituer un fonds extraordinaire de 233 millions d'euros afin d’indemniser à hauteur de 5.000 euros les entreprises et indépendants fortement touchés par les fermetures liées à la lutte contre le coronavirus," indique Willy Borsus.

Conditions

Les conditions à remplir pour que la demande de l’indépendant ou de l’entreprise soit prise en compte sont les suivantes :

  • Être une petite entreprise ou très petite entreprise, c’est-à-dire avoir un effectif d’emploi de moins de 50 travailleurs et avoir
    • soit un chiffre d’affaires annuel qui n’excède pas 10 millions d'euros ;
    • soit un total du bilan annuel qui n’excède pas 10 millions d'euros ;

et respecter le critère d’indépendance tel que fixé par le décret.

  • Être active dans un des secteurs définis comme éligibles parce qu’ayant dû fermer:
    • La restauration (code NACE 56)
    • L’hébergement (code NACE 55)
    • Les activités des agences de voyage, voyagistes, services de réservation et activités connexes (code NACE 79)
    • Le commerce de détail (code NACE 47 – hors 47.20 et 47.73. Le code 47.62 est éligible sauf les presse shops)
    • Les services personnels (code NACE 96)
  • Autres secteurs :
    • secteur événementiel (partiellement) (codes NACE 8230, 74.109, 90.023, 77392, 77293)
    • attractions touristiques (article 110 d du code wallon du tourisme)
    • forains (code NACE 93211)
    • autocaristes (code NACE 49390)
    • car-wash (code NACE 45206)
    • auto-écoles (code NACE 85531)

Réponse

Le Ministre Willy Borsus avait répondu en ces termes à la Taskforce: "J’ai bien reçu vos courriels relatifs à la situation du secteur évènementiel par rapport à la crise que nous traversons. J’y ai réservé ma meilleure attention et je vous remercie pour ceux-ci.

Comme vous le savez, je suis complètement mobilisé avec mes collègues du Gouvernement wallon pour, tout d’abord, gérer la crise sanitaire tout en soutenant pleinement les secteurs impactés par les mesures prises pour enrayer cette pandémie. Je suis pleinement conscient de l’importance considérable des conséquences de ces mesures sur votre secteur d’activités.

C’est pourquoi, le Gouvernement a décidé de lever un fonds extraordinaire de crise de 100 millions € pour venir en aide aux acteurs économiques touchés totalement et/ou partiellement par les décisions de fermeture prises ce 12 mars. Nous sommes actuellement en réflexion et en réunion de travail urgente quant aux modalités d’octroi et de répartition de ce fonds dans un souci d’efficience, de rapidité et de simplification administrative.

Je ne manquerai pas de vous tenir informé des résultats de cette réunion dans les plus brefs délais."

La plate-forme wallonne pour introduire une demande a été mise en ligne ce matin par le SPW Economie. Elle est accessible ici.

Hier, l'Allemagne avait déjà annoncé la libération d'un budget de 50 milliards d'euros d'aide aux secteurs artistiques et culturels. Notre rédaction ignore encore si les autorités du reste du pays suivront ces exemples.

Pour suivre l'évolution des travaux de Corona Event Sector Taskforce (en anglais), cliquez ici.

 

Plus de ACC Belgium Febelux BESA Becas :