Catering

Jan 27, 2022, 16:26
Very Food Catering ravi de pouvoir à nouveau exercer ses talents

Very Food Catering ravi de pouvoir à nouveau exercer ses talents

18 novembre 2021

En 2020, Very Food Catering a décroché une belle troisième place dans l’enquête Experience sur les meilleurs traiteurs du pays. Depuis septembre, l’équipe de Niki Claes et Bart Basselier peut enfin à nouveau pleinement montrer ce qui leur a valu cette place méritée sur le podium.

Very Food Catering était en pleine croissance lorsque la pandémie a frappé l’année dernière, laissant son agenda désespérément vide. Néanmoins, l’entreprise n’est pas restée sans réagir. Elle a rénové et agrandi sa cuisine et mis en place un concept à emporter. Elle a aussi décroché l’exploitation du restaurant d’entreprise au 3Square Village. “L’été dernier puis surtout en septembre et octobre, nous avons à nouveau pu travailler à plein régime, comme avant”, raconte Niki de Very Food Catering. “Et même si on note encore une certaine retenue, la plupart des gens étaient réellement ravis de pouvoir participer à nouveau à un événement.” 

Dans les prochains mois aussi, Very Food Catering veut continuer à offrir à ses clients une expérience gustative de qualité et surtout sécurisée. “Nous travaillons avec un maximum de sécurité. Nous sommes attentifs à la ventilation et à la désinfection. Au programme des semaines à venir, nous avons principalement des dîners assis, avec les convives dégustant à table des plats savoureux servis avec le sourire. Si les clients souhaitent un buffet, nous proposons des menus surprenants, sains et colorés, servis par un personnel expérimenté.

Les dix-huit derniers mois ont été tout sauf simples pour une entreprise de catering mais cette période a tout de même apporté des idées neuves et de nouvelles collaborations.  “Nous avons décidé de garder les bonnes idées nées pendant la période corona et de les développer. Pour Noël et le nouvel an, nous prévoyons par exemple un menu à emporter, un concept qui a beaucoup plu aux clients par son côté pratique. En dehors de cela, nous essayons de travailler de manière aussi normale que possible. Notre sourire reste encore temporairement dissimulé sous le masque, mais c’est pour la sécurité de tous”, conclut Niki Claes.