Technologies de l’événement

Dec 15, 2019, 0:22
MensenMassaMeter, source d'infos précieuses pour les organisateurs

MensenMassaMeter, source d'infos précieuses pour les organisateurs

24 octobre 2019

Les festivals et autres grands événements attirent souvent beaucoup de monde, mais les organisateurs ne savent pas toujours combien de personnes ils sont autorisés à accueillir et comment se font les déplacements sur le terrain. Le projet MensenMassaMeter, mené conjointement par l’UAntwerpen et imec, tente d’y remédier.

Les informations sur la taille et la densité des foules peuvent être très utiles aux organisateurs d’événements de grande envergure. D’un point de vue commercial, mais aussi sécurité. Parfois, la foule se met soudainement en mouvement, par exemple pour aller voir un artiste populaire sur une des scènes. Sans informations détaillées, il est très difficile pour les services d'urgence de prendre les bonnes décisions instantanément. Actuellement, ils utilisent des caméras, mais ces images sont difficiles à interpréter en raison, par exemple, de la fumée ou des flashs lumineux.

Le MensenMassaMeter peut donc s’avérer un outil précieux pour les services d’urgence et les organisateurs. “Grâce aux capteurs que nous plaçons autour du site, notre appareil sans fil peut nous donner une bonne estimation du nombre de personnes présentes”, explique le professeur Maarten Weyn, rattaché à l’UAntwerpen et imec. “Chaque personne présente, même un enfant, influence les fréquences radioélectriques d'un signal à faible puissance. C’est sur ça que nous nous basons. Nous n'avons pas besoin de caméras et n'utilisons pas non plus le signal des smartphones des gens. D’ailleurs, la législation sur la vie privée ne le permet pas.”

Intégrer les prévisions météo

Le MensenMassaMeter a fait l’objet de tests approfondis ces derniers mois dans plusieurs grands festivals et événements, tels que Tomorrowland et StuDay. “La phase de test s’est déroulée comme prévu”, se réjouit Ben Bellekens (UAntwerpen/imec). “Pendant les six jours du festival Tomorrowland, nous avons pris des mesures à cinq endroits différents dans le domaine De Schorre. Nous avons utilisé 215 capteurs en 6 portails. Nous avons collecté 120 signaux par seconde.”

“Nous souhaitons développer davantage la technologie et intégrer des données supplémentaires”, explique Bellekens. “Par exemple, nous pensons aux prévisions météorologiques et à la programmation d’un festival ou au nombre de consommations par minute d’un système de paiement sans contact. Plus tard, le MensenMassaMeter pourra alors être déployé à grande échelle, dans les principaux festivals et dans les villes.”

www.uantwerpen.be/mensenmassameter