Event management

Jan 27, 2022, 15:30
Enquête néerlandaise sur l’impact du manque de personnel dans le secteur événementiel

Enquête néerlandaise sur l’impact du manque de personnel dans le secteur événementiel

10 novembre 2021

Le secteur événementiel est actuellement confronté à une importante pénurie de personnel. Et ce n’est pas sans conséquences. Les recherches d'EventBranche.nl montrent que plus de 96% des entreprises du marché événementiel commercial subissent une pression énorme suite à cela. EventBranche.nl a mené un sondage auprès de dizaines d’entreprises événementielles. Des sites et agences aux traiteurs et autres fournisseurs : la pénurie de personnel entraîne des pertes de chiffre d'affaires un peu partout.

La pénurie de personnel est le sujet de conversation au sein de l'industrie. Raison pour laquelle EventBranche.nl a mené son enquête. “Répertorier les différents aspects du problème peut mener à une solution plus ciblée”, avance Sjoerd Weikamp, directeur d’EventBranche.nl. “Le secteur des événements d'entreprise traverse une période difficile depuis quelques temps, mais n’a encore connu que peu de faillites grâce au soutien du gouvernement. Ces 20 derniers mois, des milliers de professionnels de l'événementiel ont été licenciés ou se sont tournés (par nécessité) vers d’autres secteur de travail. De nos entretiens avec différentes sociétés événementielles, il ressort que de nombreux professionnels de l'événementiel travaillent auprès des services publics de la santé, ou dans le bâtiment par exemple. Maintenant que l'industrie redémarre, il semble y avoir une énorme pénurie de main-d'œuvre et d'expertise, 60% qualifiant même cette pénurie de ‘critique’. Cela complique grandement la reprise de ce secteur, des teambuildings aux congrès et salons ou aux événements marketing. La tâche est presque impossible, tant au niveau quantité que qualité, surtout maintenant avec l’arrêt global des aides.”

Dia1c

Chiffres à la baisse
Weikamp : “La pénurie affecte tout le secteur, les agences événementielles comme les sociétés de location et autres fournisseurs. Tous ont désespérément besoin de personnel. Ce manque touche à la fois la main-d'œuvre (37%) et l’expertise (7%). De plus, pour 52% des répondants, la pénurie est double : ils manquent à la fois de main-d'œuvre et d’expertise. Les répondants ne tournent pas autour du pot : 15 % parlent de sérieuses pertes de chiffre d'affaires et 62 % d’une perte de chiffre d'affaires modérée suite au manque de personnel.”

Dia2c

L’enquête se penchait également sur comment les entrepreneurs envisageaient l’avenir par rapport à cette pénurie. “Ici, le tableau est un peu plus divisé. Près de la moitié des répondants prévoient une longue période de difficulté au niveau du personnel. 7,4% des personnes interrogées pensent que la pénurie ne fera qu'augmenter dans les mois à venir. Le double pense qu'il s'agira d'un problème à court terme et près de 30% estiment que les évolutions du coronavirus et les mesures associées auront un impact majeur sur la résolution ou non de la pénurie de personnel”, a déclaré Weikamp à propos des résultats de l’enquête.

Les résultats de l'enquête ont été partagés avec divers membres de la Chambre des représentants, des personnes ayant à cœur les intérieurs du secteur et plusieurs organisations sectorielles.