Associations

Jul 27, 2021, 7:19
Les représentants de l’ACC remettent une lettre ouverte et une série de cartoons au cabinet De Croo

Les représentants de l’ACC remettent une lettre ouverte et une série de cartoons au cabinet De Croo

16 juin 2021

Malgré les annonces du gouvernement dans les médias, le secteur événementiel n’a pas encore obtenu de cadre juridique clair pour préparer la relance. Pour dénoncer cette inertie, une délégation de l’ACC s’est rendue au cabinet du premier ministre De Croo afin de lui remettre une lettre ouverte et une série de cartoons.

Lettre ouverte au Cabinet De Croo:

Depuis plus d’un an, le secteur événementiel travaille avec le gouvernement sur des études, des protocoles et des modèles pour relancer la vie publique de manière organisée afin de pouvoir contrôler les abus. Le gouvernement a également fait appel au secteur événementiel pour organiser des centres de test et de vaccination.

Mais malgré toutes les annonces possibles dans les médias et bien que tous les paramètres imposés par la commission Corona aient été respectés, le même gouvernement n’a pas réussi à convertir la perspective promise en un cadre juridique. Le secteur événementiel se retrouve ainsi seul, sans perspective ni cadre juridique.

Un événement professionnel nécessite trois mois de préparation ; le gouvernement devrait se rendre compte que le secteur ne peut pas se remettre lorsque les nouvelles décisions ministérielles ne sont valables que pendant deux semaines.

Par le biais d’une campagne de cartoons, l’ACC, l’association professionnelle des agences événementielles belges, dénonce la politique laxiste du gouvernement et demande un décret ministériel qui couvre l’ensemble de l’été et de l’automne, faute de quoi le secteur lui-même annoncera bientôt sa relance.