Agences d’événements

Jun 20, 2019, 11:48
Top 10 des agences d'événements: stabilité sur un marché en conjoncture favorable

Top 10 des agences d'événements: stabilité sur un marché en conjoncture favorable

21 janvier 2019

Le top 10 des agences d'événements les plus fréquemment recommandées par les responsables d'événements d'entreprise révèle de très faibles modifications par rapport à l'étude réalisée l'année précédente. Dans un contexte de stabilité, quelques tendances se détachent.

À quelques exceptions près, les agences qui figuraient dans le top 5 de l'année 2018 restent bien en place. Il se compose d'agences qui se caractérisent par une identité forte sur le marché. Des agences qui se sont développées par leur fiabilité et leur créativité d'une part, mais aussi par leur sens de l'intégration et du transfert de contenu dans un contexte de communication live.

XP106 Tabel EB2019tris

La position dominante du top 5 n'enlève cependant rien aux autres agences du top 10. Sur un marché qui compte plus de 300 entreprises labellisées 'agence d'événements', une inscription dans ce top des agences préférées des corporate managers révèle la performance incontestable de chaque acteur. La différence se fait souvent sur l'aura du top 5. On y retrouve des agences qui communiquent moins, ou encore des agences moins 'grandes' ou plus 'niches', spécialisées dans des segments de la communication live: conventions, salons, événements sportifs, brand activation, pop-up marketing, team building,… Autre constat: la grande majorité des agences du top 10 sont aussi affiliées à l'Expert Center 'Event Marketing' de l'association acc belgium.

Tendances

Dans un contexte plus général, le monde de l'événement nous présente quelques tendances. En voici quelques-unes, glanées ces derniers mois au fil de rencontres, discussions et festivals.

L'expérience est immersive. Les invités ne sont plus les spectateurs mais les acteurs des expériences. Les événements ne sont plus basés sur du storytelling mais du storyliving.

L'expérience est émotionnelle. Les événements doivent comporter une part d'idées audacieuses, surprenantes, des idées qui vont créer un lien émotionnel, un engagement avec le public. Il est inutile d'envoyer des messages à la pelle à un public qui n'est pas réceptif.

L'expérience est source de substance. Les invités s'attendent à retirer quelque chose de leur expérience. Elle doit être utile, éducative, inspirante, divertissante, épanouissante. De nouveau, elle est source d'émotion et d'engagement.

L'expérience est personnelle. Elle s'inscrit dans l'esprit de chaque individu. Chaque personne perçoit et 'vit' l'événement de sa propre façon. Pour les marques, c'est un vecteur fort du 'customer journey' et un moyen de consolider une communauté. Des 'touch points' dans le cadre d'une relation à long terme avec leurs clients.

L'expérience arrive au bon moment. L'expérience est un moment de partage entre annonceur et annoncé. Le premier répond aux attentes du second, qui participe à l'expérience de son plein gré. En pleine conscience, il est à l'écoute, prêt à s'engager.

L'expérience adopte une trajectoire participative. Les participants interagissent avant, pendant et après l'instant 'T'. Ils ont leur mot à dire sur la sélection des speakers et différents sous-aspects de l'event.

L'expérience est une valeur marketing. L'expérientiel est devenu une constante dans les entreprises les plus performantes. Le phénomène 'expérientiel' est arrivé au sommet des hiérarchies de décision. Pour le marketer post-moderne, il permet de démontrer sa maîtrise des nouveaux outils de marketing.

À propos des études de marché 2018-2019 d'Experience Magazine

Experience Magazine a réalisé ses études de marché annuelles de l’événementiel B2B entre les mois de juin et octobre 2018. Comme chaque année, cette étude réalisée par une société indépendante consistait à déterminer, sur base de réponses spontanées des répondants, différents classements des partenaires ‘préférés’ d’un panel de corporate event managers d’entreprises de toutes tailles, établies dans l’ensemble du pays.

L’étude s’est concentrée cette fois sur 512 responsables d’événements en poste dans des PME (56%) et des grandes entreprises (44%) réparties en Flandre (62%), à Bruxelles (32%) et en Wallonie (6%). Pour chacun des 7 segments de l’événementiel B2B, il leur a été demandé de répondre à une question simple: "Lorsque vous devez organiser un événement pour votre entreprise, quels sont les partenaires que vous contacteriez pour gérer l’organisation/la restauration/l’audiovisuel/… ? (3 réponses maximum)". Chacune des entreprises spontanément citées dans chaque segment s’est ensuite vue attribuer une note variant de 1 (3e société citée) à 3 points (1e société citée). 

Il est essentiel de noter que les résultats de cette étude sont à considérer comme un coup de sonde, un 'instantané' du marché.