Décors & Stands

Dec 12, 2019, 3:46
Table ronde décoration et mobilier (partie 3): l'importance d'un partenaire fiable

Table ronde décoration et mobilier (partie 3): l'importance d'un partenaire fiable

18 juillet 2019

Le mobilier et la décoration vont naturellement de pair avec un volet logistique énorme. Embouteillages, redevances kilométriques, zones piétonnes, zones basses émissions... Les fournisseurs doivent contourner une foule d’obstacles. Il est donc important de choisir un partenaire fiable, capable de relever ces défis, mais aussi d’autres.

Toujours plus d’obstacles pratiques
Aurélie Hendrickx : “Le trafic devient de plus en plus problématique dans notre pays, nous devons prévoir de plus en plus de marge pour arriver à destination à temps.”
Herbert Cordons : “On perd en effet pas mal de temps dans le trafic. Nous essayons d’anticiper. Quand un client nous demande d’être rue Royale à 8h30, nous lui demandons si c’est éventuellement possible à 6h30 ou à 10h.”
Bo Bettens : “Les grèves dans les aéroports nous ont aussi déjà causé des problèmes. Quand on travaille au niveau international, de telles actions coûtent de l’argent.”
Herbert Cordons : “Les zones sans voitures nous compliquent parfois la tâche. À Gand, par exemple, c’est de plus en plus difficile de travailler. Il y a même des endroits où nous ne pouvons passer qu’entre 1h et 5h du matin. Cela entraîne naturellement un surcoût pour les clients. L’accessibilité du lieu est importante, aussi. Si on n’y réfléchit pas, ça peut être problématique. Mais c’est également une question d’expérience, bien sûr. Les grandes agences en tiennent toujours compte. Par ailleurs, nous prenons l’initiative d’envoyer notre personnel sur place pour se familiariser avec les nouveaux lieux.”

" Nous avons suivi tout un cheminement de développement pour nos produits. C’est frustrant de voir d’autres les récupérer comme ça.” - Pieter Lecluyse

Concurrence multiple

Quand vous cherchez du mobilier ou de la décoration pour votre événement, réfléchissez bien au type de fournisseur que vous choisissez : un spécialiste expérimenté ou quelqu’un qui propose ça en service annexe ? Et allez-vous privilégier la qualité ou raisonner avant tout en termes de prix ?
Herbert Cordons : “Je constate que de plus en plus de traiteurs proposent eux-mêmes des tables et des chaises.”
Aurélie Hendrickx : “Pour les clients, c’est peut-être pratique de tout trouver au même endroit mais cela a aussi des inconvénients… Casse, vaisselle… si vous devez faire tout ça en tant que traiteur. Chez nous, tout cela est calculé et compris dans le prix. Quand vous n’êtes pas professionnel dans ce secteur, vous le ressentez au niveau des coûts. En outre, il est plus difficile d’innover.”
Pieter Lecluyse : “Toutes ces sociétés qui copient nos systèmes, ça nous gêne. Nous investissons beaucoup dans l’innovation. Et l’année d’après, on s’aperçoit que d’autres ont repris notre idée. C’est très difficile à protéger. Nous avons suivi tout un cheminement de développement pour nos produits. C’est frustrant de voir d’autres les récupérer comme ça.”
Herbert Cordons : “Nous investissons par exemple dans une chaise Barcelone, qui coûte 5.000 euros en magasin. En Chine, on peut en acheter des imitations pour environ 200 dollars. Mais quand on travaille pour le secteur de la mode, on ne peut pas se permettre d’utiliser des contrefaçons. Il y a de fortes chances qu’ils le remarquent. Heureusement, les contrefaçons sont en diminution car il y a eu quelques incidents.”
Bo Bettens : “Des cowboys, il y en aura toujours. Mais tôt ou tard, il se passe quelque chose et ils disparaissent comme ils sont venus.”
Aurélie Hendrickx : “C’est vraiment typique de la Belgique, de tout vouloir au prix le plus bas. En Allemagne, c’est tout à fait différent. Là, on prévoit des budgets vraiment larges. Ici, il faut toujours serrer les prix.”

Experience Magazine a voulu connaître les tendances et défis qui rythment actuellement le secteur décoration et mobilier. À Malines, nous avons rassemblé autour de la table Bo Bettens de ShowTex, Herbert Cordons de Classic Design Rental, Aurélie Hendrickx de Goldfish Party Rental et Pieter Lecluyse de beMatrix pour un débat passionnant.