Audiovisuel

Dec 12, 2019, 5:10
Une expérience internationale au service du marché belge

Une expérience internationale au service du marché belge

02 juillet 2019

Leader en conception, développement et production de spectacles multimédias depuis une vingtaine d’années, Laser System Europe – plus connue sous le nom de LSE – jouit d’une large reconnaissance internationale, comme en atteste un large palmarès d’événements grand public à couper le souffle, de Paris à Moscou, du Koweït à la Chine… Mais ce que l’on sait moins, c’est que ce créateur d’émotions basé à Braine-l’Alleud met aussi toute cette expérience glanée à l’international à la disposition de l’événementiel corporate belge, et ce de manière tout à fait accessible, comme nous l’explique Patrick Awouters, directeur de LSE.

Créée en 1993 en tant que fournisseur de matériel laser et prestataire de spectacles laser, LSE a peu à peu bifurqué vers la production de spectacles multimédias, c’est-à-dire principalement réalisés avec les outils électroniques et médias que sont la vidéoprojection, les effets laser, la lumière, la technique et le son, mais en y associant aussi d’autres techniques du spectacle, comme les fontaines et effets d’eau, la pyrotechnie ou les hologrammes. C’est d’ailleurs précisément cette combinaison gagnante des diverses techniques et du savoir-faire de ses créateurs qui fait la force de LSE.

Plus-value pour les clients belges

Fêtes nationales et illuminations sur la Tour Eiffel et les Kuwait Towers, inaugurations et cérémonies d’ouverture, spectacles permanents pour le plus grand parc d’attractions de France, plus grosse installation laser fixe au monde en Chine (123 lasers)… Les exemples, plus époustouflants les uns que les autres, ne manquent pas. De quoi parfois effrayer les organisateurs d’événements plus classiques, me direz-vous… Et bien, détrompez-vous, car toute cette expérience et ce savoir-faire glanés à l’étranger, LSE en fait aussi profiter les agences événementielles et autres clients corporate belges, qui bénéficient là d’une jolie plus-value, et ce à moindres coûts.

Compétitivité

"Ces méga événements à l’étranger doivent en effet être perçus comme un atout et non comme un handicap", précise Patrick Awouters. "Outre l’accumulation d’expérience par le biais des recherches et développements qu’impliquent les grands événements à l’étranger, ceux-ci nous permettent par exemple d’amortir nos investissements et notre matériel à la pointe du progrès. De telle sorte que nous pouvons réutiliser tout cela de manière compétitive pour tous les types d’événements corporate"

Pas un simple fournisseur audiovisuel

Qu’il s’agisse de lancements de produits, stands sur salons, conventions, fêtes du personnel, etc., la philosophie et le modus operandi de LSE restent inchangés. "Nous ne voulons pas officier en tant que simple fournisseur technique, nous faisons partie intégrante du concept, ce qui nous permet d’offrir le contenu et le contenant. Nous ne nous contentons pas de livrer une liste de matériel reçue, nous étudions le concept et l’idée de l’événement en symbiose avec l’agence, nous nous rendons sur le lieu de l’événement et, grâce à nos créateurs, nous lui soumettons des idées et des designs par rapport à la lumière, à l’image, à l’esthétique globale de l’événement. Des idées et designs que notre petite structure modulable peut chaque fois tester et peaufiner en interne."

Faire rêver…

Comme exemples de tels événements typiquement corporate, on peut par exemple citer le lancement du nouveau Coupé Cayenne de Porsche, les 60 Ans d’ASCO ou l’événement Bartender Days de Copperhead par l’agence Meet Marcel – BEA d’Or dans la catégorie B2B aux BEA Awards 2019. "Ces événements constituent notre quotidien, contrairement à ce que peut laisser penser notre site Internet. Mais il faut pouvoir montrer aux gens tout ce dont nous sommes capables, les faire rêver. Et ensuite, évidemment, rendre ces rêves les plus accessibles possibles", conclut Patrick Awouters.